L’énergétique traditionnelle chinoise

Une méthode ancestrale millénaire

Le TAO ou la connaissance de la vie universelle

La Tradition chinoise reconnaît l’individu dans sa globalité : physique, organique, émotionnelle, sentimentale, intellectuelle, psychique, en termes d’énergie, observée et exprimée dans les lois du Tao.

Le Tao est une philosophie et non une religion. Il apporte les fondements de la connaissance de la vie universelle, vie fondée sur des énergies célestes (Ciel, Soleil, Lune, Planètes et Etoiles) et des énergies terrestres (Terre, Eau, Feu, Vent, Métal) en mouvement et en mutations permanentes, entre le visible et l’invisible. Ce système énergétique s’appelle le Qi. Il circule également dans les chakras décrits dans les traditions indiennes comme dans la tradition chinoise.

Depuis des millénaires, le Yin et le Yang permettent ainsi la prévention et le maintien du bien-être dans le corps des individus. Tout dérèglement ou déséquilibre de ces énergies entraîne pathologies et maladies diverses ponctuelles ou plus installées.

Le Yin sera, par exemple, représenté par le côté féminin, la nuit, l’intuition, la lune, la douceur, le repos, la nuit, la gestation… Le Yang sera, lui, représenté par le côté masculin, l’action, le soleil, le jour, le mouvement, la force…

Chacun est composé des deux énergies qui amènent une évolution d’équilibre ou de déséquilibre selon les manques ou les excès choisis ou subis… tout au long de la vie, depuis la conception. Ainsi, la prise en compte de cette harmonie va de l’analyse du mode de vie, de l’alimentation, des rythmes d’activités, de loisirs, de repos, l’hérédité, les traumatismes physiques et psychiques, les lieux de vie…

Chaque culture a reconnu l’existence d’une énergie vitale du corps. Les indiens l’appellent Prana, les chinois Qi et les japonais Ki. En occident, on parle parfois d’ »électricité ».

Energétique & Acupuncture

Acupuncture traditionnelle chinoise

 

En septembre 1991, Erika et Helmut Simon se trouvaient dans les Alpes de l’Otztal, à la frontière entre l’Autriche et l’Italie, lorsqu’ils découvrirent un corps révélé par la fonte des glaces. Sa datation au radiocarbone révéla qu’il s’agissait du corps d’un homme d’âge moyen mort de froid quelque 5300 ans auparavant… Le trajet de certains méridiens ainsi que des points d’acupuncture étaient tatoués sur son corps. L’homme avait été tatoué par un acupuncteur ou un praticien traditionnel connaissant ces techniques.

Acupuncture ParisSelon les diverses origines de fabrication, au fil des fouilles archéologiques, il a été découvert des aiguilles de plus en plus fines, en éclats de pierres, d’os ou de bambou, ou encore d’arêtes de poissons… L’avènement de la métallurgie a permis de maîtriser le fer, l’acier, l’or, l’argent, le cuivre… et des nouvelles aiguilles plus fines.

 

Comme expliqué précédemment, l’homme est traité dans sa globalité selon divers points d’acupuncture. Ils sont tous situés sur des méridiens Yin et Yang avec des corrélations entre eux et quelques points hors méridiens.

acupuncture ParisQuand le Yin et le Yang sont déséquilibrés, des problèmes de santé peuvent survenir tant sur le plan physiologique, émotionnel que psychique. Lorsqu’ils sont parfaitement équilibrés, la circulation du Qi est régulière et libre. Nous sommes centrés et ressentons bien-être et calme profond, comme « indéracinables »…

Attention : L’acupuncture traditionnelle chinoise n’excluent pas les consultations et traitements médicaux pour l’établissement des diagnostics.

À quel moment intervenir ?

À titre préventif et pour toute observation apparente de désagrément organique ou psychique.

Quelles techniques utiliser ?

Selon les constats du praticien et la réceptivité de la personne, le choix s’orientera sur les aiguilles d’acupuncture, la digitopuncture, la magnétothérapie (aimants sur points d’acupuncture), les moxas (feuilles d’armoise séchées, rassemblées en rouleau, allumés en « incandessence » apportant la chaleur sur les points d’acupuncture), les massages Tuina ou encore la réflexologie.

Séances :

Public : enfants et adultes

1h / 55 € (enfant)

1h / 80 € (adulte)

Lieu : Paris

Massage Tuina

 

Massages traditionnels chinois, Tui signifie « pousser » et Na, « saisir ». Ce sont les deux types de manipulations les plus couramment utilisées dans ce massage thérapeutique. Ils se pratiquent sur vêtements ou sur la peau, selon les zones à traiter. L’objectif recherché est d’harmoniser le « Qi » : l’énergie de la personne, en fonction de sa constitution.

Il existe une multiplicité de mouvements et de manipulations selon les buts recherchés, leur force, leurs fonctions et l’endroit du corps où ils sont pratiqués. Cela peut être en massage sur le visage, les membres, le dos. Le thérapeute utilisera ses doigts, ses mains, ses paumes, ses poignets, ses coudes, selon la personne traitée, son âge et sa constitution.

Les Tuina sont pratiqués essentiellement sur les méridiens, sur les points d’acupuncture en digitopuncture, et essentiellement sur les zones tendino-musculaires. Ils agissent en profondeur pour lever douleurs, contractures, blocages circulatoires et énergétiques. Ils sont considérés comme dynamisants, rapides et efficaces. Ils favorisent la circulation sanguine. Ils rentrent également dans la prévention des rides et sont annexés sur le visage, au lifting énergétique.

Les massages Tuina appartiennent aux diverses pratiques de la tradition chinoise et sont souvent accompagnés d’autres pratiques traditionnelles.

Attention : Les massages Tuina n’excluent pas les consultations et traitements médicaux pour l’établissement des diagnostics.

Séances :

Public : enfants et femmes
de tous âges

30min / 40 €

1h / 90 €

Lieu : Paris

Le moxa

La moxibustion est l’une des méthodes de soin réactivant l’énergie en Médecine Traditionnelle Chinoise. Le moxa est un rouleau d’armoise compactée. Sa chaleur incandescente s’élève à près de 500° avec un rayonnement infrarouge. Le rouleau est utilisé au-dessus d’un point d’acupuncture que l’on souhaite tonifier, en mouvements répétés, pour réchauffer doucement la zone jusqu’à obtenir une très bonne chaleur, supportable par la personne qui reçoit le soin.

Les principales fonctions médicinales de l’armoise seront de faire circuler les 12 méridiens dans le corps, augmenter le Yang dans le corps, éliminer le Froid du corps.

Ce principe de chaleur était déjà connu de nombreux anciens sous diverses formes : les bouillotes, les cataplasmes, plus récemment les infra-rouges… Ici la chaleur intense sera, par contre, concentrée sur un point d’acupuncture pour relancer une fonction du corps ou celle d’un organe. La moxibustion augmente, en outre, l’immunité générale de l’organisme selon les points traités.            

Adresse

106 Cours de Vincennes
75012 Paris

Téléphone

06 07 44 85 22

Email

carole.baudrier@wanadoo.fr